Petit rectifictatif tuto disques à démaquiller

Je viens de m’apercevoir que j’avais fais une erreur sur le nombre de mailles que vous devez avoir à la fin de chaque rang. Ce n’est pas dramatique mais j’aime bien quand même que ce soit un peu rigoureux. Une maille en trop ou en moins et tout change!

Tout le reste est bon! Désolée!

J’ai fait la modification. Vous pouvez le télécharger ici. 

Je vous dit à jeudi pour le prochain tuto.

Pochon pour les disques à démaquiller

Je n’allais vous laisser comme ça, avec vos disques à démaquiller se baladant dans votre machine à laver!

Je vous ai donc préparé un tuto afin que vous puissiez mettre vos disques au fur et à mesure que vous les utilisez.

Je vous réserve un 3ème tuto pour jeudi prochain dans le même esprit…

Bon crochet!

Comment j’ai commencé à crochet

Mon histoire avec le crochet commence assez tôt. Cela remonte à mon enfance, lorsque j’étais au CE2. Notre maîtresse avait décidé de nous faire crocheter une paire de chaussons pour la fête des mères. Sympa comme idée sauf que je n’ai jamais réussi à les crocheter! J’ai fait un blocage et je n’ai jamais pu offrir à ma mère son cadeau…

Un an plus tard, une baby-sitter m’avait appris à tricoter. J’ai donc tricoté ado et adulte. J’ai toujours tricoté des pulls pour mes enfants mais j’avais toujours un blocage par rapport au crochet.

img_0379Ce n’est qu’en l’an 2000, à la naissance de mon 6ème enfant, que j’ai appris à crocheter avec une amie. Mon premier ouvrage au crochet était une petite brassière pour mon fils que j’ai même fait en double. Comme vous pouvez le voir sur la photo, je ne risquais pas de perdre mon bébé… Ensuite j’ai crocheté des petits hauts pour mes filles. Depuis je n’ai pas arrêté et j’ai complètement laisser tomber le tricot.

J’ai commencé à crocheter avec des catalogues et le coton Phildar. C’était la seule laine que je connaissais. A l’époque pas d’instagram ou de Pinterest pour trouver l’inspiration.

Aujourd’hui mon rapport au crochet a encore changé car j’essaye d’inventer des modèles qui me servent dans la vie de tous les jours. Je ne me contente plus de suivre des patrons.

Et vous, comment avez-vous commencé le crochet?

Si vous avez des anecdotes, faîtes-les nous  partager!

 

Comment « bien » crocheter ?

Savoir crocheter c’est une chose mais dans cet article je vais vous donner des conseils pour aller un peu plus loin ! Et oui, on peut améliorer les choses en crochetant. Voici quelques exemples :

Apprendre à quelqu’un à crocheter :

Transmettez votre savoir ! Vous pouvez partager ce hobby avec quelqu’un, cela peut être une amie ou même un enfant.

Crocheter pour la bonne cause :

Il existe de nombreuses associations qui ont besoin de couvertures pour ceux qui sont dans la rue ou encore de jouets pour les enfants hospitalisés.

Utilisez des fibres écologiques aux teintures naturelles

Crocheter écologique

Comme mes disques démaquillants ou encore mon Phillé, il est possible de réduire son impact écologique en crochetant pour tous les jours !

Et pour vous c’est quoi « bien » crocheter ?